Site de l'académie de Versailles

Accueil > Le lycée Nikola TESLA > Qui était Nikola TESLA ?

Qui était Nikola TESLA ?

Dernier ajout : 29 août 2017.

« La science en soi n’est que perversion, à moins qu’elle n’ait pour objectif ultime d’améliorer l’humanité ».
Nikola Tesla

Nikola Tesla était un ingénieur et inventeur américain d’origine serbe. Il est né à Smiljan (Croatie, puis Autriche-Hongrie) le jeudi 10 juillet 1856. Il passe sa jeunesse en Europe de l’Est où ses dons extraordinaires lui valent une célébrité précoce. Surdoué, il est capable de réaliser de tête des opérations mathématiques compliquées, sans tables ni règle à calcul. Il parle plusieurs langues (Serbo-croate, Latin, Italien, Français, Allemand, Hongrois et Anglais). Il étudie et travaille à Graz (Autriche), à Prague, Budapest, Paris, Saint Louis, New York… Plus impressionnants encore sont ses phénoménaux pouvoirs de visualisation : doté d’une imagination extraordinaire, N.Tesla conceptualise une machine, la construit, la teste et en rectifie les erreurs... de tête. Si que bien que toutes ses inventions sont virtuellement parfaites dès leur fabrication. Il dessine par exemple les plans d’un moteur à champ magnétique rotatif dès les années 1880, ce même moteur à induction qui est encore utilisé dans la plupart des appareils industriels ou domestiques.

« Nikola Tesla, L’Homme qui a éclairé le monde (Infini cercle bleu 2010), raconte l’esprit brillant et visionnaire d’un très grand scientifique des temps modernes, décrié et traité de fou par certains, loué comme un génie par d’autres, mais resté une énigme pour presque tous. Doté d’une puissance mentale unique, il est allé là où personne ne s’était aventuré avant lui, il a vu ce que personne n’avait imaginé avant lui. Comme d’autres, il a changé son époque : on lui doit le champ magnétique tournant, la transmission d’électricité par courant alternatif, la radio… Mais il est le seul de ses contemporains, dont les fulgurances restent encore aujourd’hui, plus de 150 ans après sa naissance, en avance sur notre monde : la robotique, les missiles téléguidés, l’énergie solaire, la géothermie, les ampoules basse tension, et même l’internet ; plus de 300 brevets portent son nom. » - Margaret Cheney

Par son génie et son imagination, il changera jusqu’aux fondements du monde moderne, en révolutionnant notamment le transport de la puissance électrique en régime alternatif. Il est considéré à ce jour comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de l’époque préindustrielle :

  • Il est l’auteur du moteur électrique asynchrone,
  • Il est le principal promoteur du transport de l’énergie électrique en courant alternatif
  • En 1889, il s’intéresse à la haute fréquence et réalise un générateur fournissant une fréquence de 15 kHz
  • Il expose en 1891, lors de démonstrations, sa lampe « haute fréquence » à pastille de carbone, plus économique que nos tubes fluorescents actuels et dont le concept préfigure celui de l’accélérateur à particules ou celui du microscope électronique.
  • À partir de 1896, en parallèle d’ E.Branly, il effectue des expériences de télécommande. En se basant sur l’excitateur de Hertz, il met au point la bobine qui porte son nom et qui constitue un premier émetteur accordé à ondes amorties.
  • Tesla définit les bases de la télé-automatique. Il conçoit qu’on puisse un jour commander des véhicules à des centaines de kilomètres sans qu’il y ait d’équipage, en utilisant la télégraphie sans fil.

Mais au-delà, on voit se dessiner la philosophie qui fait l’unité de l’oeuvre et de la vie de N.Tesla : améliorer la condition de vie des hommes en les réunissant, en les reliant par des réseaux, hier électriques, aujourd’hui virtuels. A l’heure des grands débats sur l’avenir de la planète, il nous faut rappeler que N.Tesla avait, en son temps, affirmé qu’une énergie propre existait en grande quantité, ce qui encore aujourd’hui lui vaut critiques et sarcasmes.
Nikola Tesla était véritablement inquiet concernant la consommation rapide des ressources de la Terre par les hommes. Il était d’ailleurs un défenseur du carburant renouvelable. Il a notamment étudié les méthodes d’utilisation de l’énergie naturelle de la terre et du ciel afin de minimiser l’impact humain engendré par les combustibles fossiles.
Nikola Tesla était un humaniste. Il croyait profondément en l’amélioration des conditions de vie humaine, mais pas pour des gains financiers. Et voilà pourquoi, en dépit de ses nombreuses inventions et contributions à la société, il est mort pauvre le 7 janvier 1943 à New York.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée polyvalent Nikola Tesla (Dourdan) (académie de Versailles)
Directeur de publication : M. VALLOT, Proviseur du Lycée Sarcey