Sciences Physiques

Les élèves qui suivent l’enseignement de spécialité de physique-chimie expriment leur goût des sciences et font le choix d’acquérir les modes de raisonnement liés à une formation par les sciences expérimentales.
Ils se projettent ainsi dans un parcours qui leur ouvre la voie des études supérieures relevant des domaines des sciences expérimentales, de la médecine, de la technologie, de l’ingénierie, de l’informatique, des mathématiques, etc.

De solides bases en mathématiques, en terminale en particulier, sont un élément de réussite majeur. Le goût pour les aspects expérimentaux et pour les modélisations qui en découlent est indispensable. La rigueur est aussi un élément de réussite dans cette spécialité.

La physique-chimie, science à la fois fondamentale et appliquée, contribue de manière essentielle à l’acquisition de savoirs et de savoir-faire indispensables, y compris pour d’autres disciplines comme les sciences de l’ingénieur ou encore les sciences de la vie et de la Terre. En même temps, elle peut permettre de redonner un contexte aux mathématiques ou à l’informatique.

Les programmes de physique-chimie des classes de première (4 heures par semaine) et de terminales (6 heures par semaine) s’inscrivent dans la continuité de celui de la classe de seconde puis de celui de première pour les élèves qui font le choix de poursuivre cette spécialité en terminale.
Les programmes permettent de promouvoir la pratique expérimentale et l’activité de modélisation et proposent une approche concrète et contextualisée des concepts et phénomènes étudiés.
Ces deux programmes sont structurés autour des quatre thèmes : « Constitution et transformations de la matière », « Mouvement et interactions », « L’énergie : conversions et transferts », « Ondes et signaux ».


Articles de cette rubrique

  • SOS Physique