15 jours pour l'inclusion au lycée Tesla Vivre et apprendre ensemble au delà des différences

Comment mettre en œuvre le vivre ensemble afin que celui-ci ne soit pas juste une expression ?
Il ne suffit pas de décréter le droit à la différence, encore faut-il le vivre. C’est ainsi que diverses actions ont été menées sur la quinzaine de l’inclusion au lycée Tesla.
Du 04 au 20 novembre 2019, le lycée a vécu à l’heure de la sensibilisation au handicap, visible ou invisible, afin que chacun puisse enrichir son regard sur la différence et sa capacité à mieux vivre et apprendre ensemble.

Josef Schovanec nous a fait l’honneur de venir au lycée « présenter son pays : l’Autistan » et échanger avec plusieurs classes de terminales, de premières et des membres de la communauté éducatives. Tous sont repartis enrichis de ce moment fort : « je suis sortie différente », Véronique (membre du personnel) ; « Josef Schovanec est l’exemple parfait qui montre que malgré son dit « handicap », [ce dernier] n’en ai pas un et qu’il est possible de le surmonter […] Les autistes ont un monde qui leur est propre, certes, mais cette vision, notre société en a besoin », Loïc (TL.1)

Mais comment rendre visible le handicap aux yeux de tous nos élèves ?

Une initiation au sport adapté a permis à nombre d’élèves de vivre le handicap, cognitif, moteur ou visuel. ET grâce aux échanges avec les intervenants, ils furent également sensibilisés à la difficulté de vivre le quotidien. Arthur (2.07), témoigne de cette « belle expérience », il a trouvé « intéressant de vivre les situations pour ressentir le handicap ».

George Grard, auteur de la première bande dessinée mettant en scène un héros handicapé physique, directeur de rédaction de « L’handispensable, mag » est venu rencontrer des élèves de STSS afin qu’ils s’imaginent être dans la peau de personnes en situation de handicap.

Des classes de seconde Générales, Technologiques et Professionnelles se sont rendues ensemble à la projection de Percujam, film-documentaire d’Alexandre Messina mettant en scène de jeunes adultes musiciens autistes et leurs éducateurs. Cette projection fut suivie d’un riche échange avec le producteur et scénariste, Alain Miro.
De son côté, la section d’audiovisuel a réalisé un court métrage, plein de dignité et sans tabous, dans lequel des personnes en situation de handicap et leur entourage témoignant de leur expérience de l’inclusion dans divers domaines ; en partenariat avec l’IADES.

Enfin, des jeunes scolarisés en 1ère professionnelle Systèmes Numériques ont apporté leur contribution en réalisant les affiches de cette quinzaine.

Ainsi, environ 500 élèves ont participé à cette quinzaine mais c’est au quotidien notamment par le bais de l’ULIS mais pas seulement, que les élèves du lycée Tesla vivent pleinement l’école inclusive. Tous évoluent dans le respect de la différence et cette quinzaine s’inscrit dans un cadre plus large : celui des actions dédiées à la mobilisation pour les valeurs de la République.

Mme Michel, coordonnatrice ULIS
Projet réalisé en collaboration avec les enseignants du lycée Tesla et en partenariat avec l’IADES